Le Stud

AddThis Social Bookmark Button

 

   Pendant longtemps très populaire, le Stud est la troisième grande variante de poker la plus jouée dans le monde avec le Texas Hold'em et l'Omaha. Apparu dans les années 1870, le Stud est la variante la plus ancienne de poker moderne.

   Contrairement au Texas Hold'em et au Omaha, le Stud se joue sans cartes communes aux joueurs c'est à dire sans Flop, sans Turn ni River. Les joueurs disposent seulement de cartes privées, soit ouvertes (visibles de tous) soit fermées (invisibles des autres joueurs). Le Stud se joue également sans blinds mais avec un bring-in qui est une mise fixe imposée au joueur affichant la carte la plus faible. Le premier tour de mise commence à partir du joueur qui paye le bring-in.

   Le Stud peut se jouer avec 5 cartes, 6 cartes mais beaucoup plus généralement avec 7 cartes par joueur. On parle alors du Stud à 7 cartes (Seven Card Stud). Il se joue généralement en high (c'est la combinaison la plus forte qui gagne le coup), mais il peut aussi se jouer en low (c'est la combinaison la plus faible qui gagne le coup, le jeu est alors appelé Razz) ou en high/low (le pot est partagé entre la combinaison la plus forte et la combinaison la plus faible, le jeu est alors appelé Eight or better).

   Dans tous les cas, le Stud se joue en limit c'est à dire que les relances sont limitées seulement au double de l'enchère précédente contrairement au pot limit et au no limit. Très rarement, on pourra rencontrer du Stud joué en pot limit.

   Enfin, en Stud à 7 cartes, les joueurs reçoivent 3 cartes privées fermées qu'ils sont les seuls à voir, et 4 cartes privées ouvertes que tous les joueurs peuvent voir. Le Stud à 7 cartes se joue avec un maximum de 8 joueurs par table.

 

cartesstud

En Stud à 7 cartes, chaque joueur reçoit 3 cartes privées fermées (invisibles des autres joueurs)
et 4 cartes privées ouvertes (visibles des autres joueurs).



But du jeu :

   Il ne faut pas s'y tromper, le but du jeu au poker n'est pas de réaliser une meilleure combinaison de 5 cartes que ses adversaires mais bien de leur prendre tous leurs jetons (chips). Le poker est donc un jeu de cartes ET de jetons, contrairement à ce que peut être la belote ou le tarot.

   Ainsi, pour gagner, nul besoin d'avoir obligatoirement une quinte ou une couleur, il suffit parfois d'avoir juste une meilleure carte en main que son adversaire pour remporter le coup et récupérer ses jetons. Il est également possible de gagner en forçant son adversaire à se coucher au cours du coup en lui montrant, par le biais de ses propres mises, que l'on a une meilleure main que lui. Et évidemment, il est possible aussi de bluffer!

 

monterjetons

Le but du poker : engranger les jetons de ses adversaires, comme ici Carlos Mortensen
lors d'un grand tournoi international.


Résumé des règles :

   Le Stud se joue avec un jeu de 52 cartes. Avant de commencer une partie, chaque joueur reçoit la même quantité de jetons, qui constitue le tapis, et 3 cartes privées. Deux de ces trois cartes sont seulement visibles du joueur qui les reçoit, on dit qu'elles sont fermées. La troisième carte est en revanche visible de tous, elle est dite ouverte. Un premier tour d'enchères a lieu, il débute par le joueur qui possède la carte ouverte la plus basse et qui doit s'acquitter du bring-in. Puis le donneur ou le croupier distribue à chaque joueur encore dans le coup une quatrième carte ouverte visible de tous. Cette quatrième carte est appelée Fourth Street (4th Street ou 4ème Rue). S'ensuit alors un deuxième tour d'enchères. Puis le donneur distribue une cinquième carte supplémentaire face visible, c'est la Fifth Street (5th Street ou 5ème Rue) et un troisième tour d'enchères a lieu. Après ce tour d'enchères, chaque joueur reçoit une sixième carte ouverte, la Sixth Street (6th Street ou 6ème Rue) et un quatrième tour d'enchères commence. Enfin, le donneur distribue une septième et dernière carte aux joueurs encore dans le coup, cette dernière carte est en revanche fermée et seulement visible des joueurs qui la reçoivent, elle s'appelle la Seventh Street (7th Street ou 7ème Rue). Le coup se termine par un cinquième et dernier tour d'enchères. Puis, s'il reste plus d'un joueur en jeu on compare la force des mains. La meilleure combinaison de 5 cartes formée parmi les 3 cartes fermées et les 4 cartes ouvertes est déclarée gagnante du coup et le joueur remporte les jetons qui ont été misés lors de chaque tour d'enchères.

 

cartesstud2

En Stud, les joueurs débutent le coup avec 2 cartes fermées visibles d'eux seuls
et 1 carte ouverte visible de tous.

 

Déroulement d'un coup de Stud à 7 cartes Limit en détails :

DISTRIBUTION DES CARTES

   Le donneur (Dealer), ou le croupier dans un casino, distribue les cartes une par une dans le sens des aiguilles d'une montre en commençant par le joueur placé à sa gauche. Chaque joueur reçoit d'abord deux cartes privées fermées face retournée et en dernier une carte privée ouverte face visible.

1er TOUR D'ENCHERES ET BRING-IN

   Le 1er tour d'enchères commence avec le joueur qui possède la carte privée ouverte la plus faible. Ce dernier doit s'acquitter du bring-in qui est une ouverture forcée. Cette mise forcée a pour but de donner un enjeu au coup qui va se dérouler en obligeant les joueurs à être moins timorés. En effet, s'il n'y avait pas cette mise forcée, les joueurs n'auraient aucun intérêt à jouer. En revanche, avec le bring-in, les joueurs sont obligés de jouer pour récupérer cette mise qu'ils ont perdue. A noter qu'en cas d'égalité entre deux cartes faibles (deux 3 par exemple), c'est par rapport à la couleur de la carte que l'on définira sa valeur selon le critère suivant : Pique est plus fort que Coeur qui est plus fort que Carreau qui est plus fort que les Trèfles.

   Le joueur qui a la carte la plus faible est obligé de miser au moins le montant du bring-in qui est défini à l'avance. S'il le souhaite, il peut miser plus en doublant le montant du bring-in. A noter que le Stud se joue en Limit et que par conséquent les joueurs ne peuvent pas miser plus que le double de la mise précédente, ici le montant du bring-in.

   Les joueurs suivants peuvent au choix :

• payer en jetons le montant de la mise du joueur qui est au bring-in, on dit qu'ils suivent l'enchère (Call) ce qui leur permet de rester dans le coup,
• relancer (Raise) pour élever le niveau des enchères, forçant de ce fait les adversaires à miser davantage s’ils veulent rester dans le coup, et pour augmenter la valeur du pot (la quantité de jetons en jeu). La relance doit être seulement du double de l'enchère précédente,
• passer (Fold) s’ils estiment que le prix à payer est trop élevé aux vues des circonstances, dans ce cas ils ne participent pas au coup et rendent leurs cartes, face cachée, au donneur.

   Ce premier tour d’enchères se termine quand la plus grosse mise a été égalisée et que les autres joueurs ont passé. Si un joueur mise et que personne ne le paye, il remporte le pot et le coup est terminé. Le coup suivant démarre alors.

4TH STREET

   Le donneur, après avoir écarté ou "brûlé" la première carte du dessus du paquet pour éviter toute tricherie, donne une carte ouverte supplémentaire à tous les joueurs. Cette quatrième carte est connue sous le nom de Fourth Street (ou 4ème Rue). Suit un deuxième tour d'enchères.

2ème TOUR D'ENCHERES

   Le joueur ayant la plus forte combinaison avec ses deux cartes ouvertes a la parole. Il peut checker, c'est à dire rester dans le coup sans miser, ou miser, le minimum étant le montant du bring-in. Si'l checke, les joueurs suivants peuvent aussi checker. Une fois qu'une mise a été faite, chaque joueur peut relancer (raise), suivre (call), ou passer (fold).

5TH STREET

   Le donneur brûle à nouveau une carte et distribue une cinquième carte ouverte et visible de tous à tous les joueurs encore dans le coup. Cette cinquième carte est appelée Fifth Street (ou 5ème Rue). Un troisième tour d'enchères peut alors débuter.

3ème TOUR D'ENCHERES

   Le premier joueur à parler est le joueur qui a la meilleure combinaison avec ses trois cartes ouvertes. Il peut checker ou miser. Les autres joueurs peuvent checker, miser, suivre, relancer ou passer suivant ce que les joueurs les précédant ont fait.

6TH STREET

   Le donneur brûle à nouveau une carte et distribue une sixième carte ouverte à tous les joueurs encore présent dans le coup. Cette sixième carte est intitulée Sixth Street (ou 6ème Rue). Un quatrième tour d'enchères peut alors commencer.

4ème TOUR D'ENCHERES

   Comme pour les tours d'enchères précédents, c'est le joueur qui a la meilleure combinaison avec ses quatre cartes ouvertes qui débute ce tour d'enchères. Les joueurs peuvent checker, miser, suivre, relancer ou passer.

7TH STREET

   Le donneur brûle une autre carte et donne une carte fermée à tous les joueurs restants. Cette septième carte est appelée Seventh Street (ou 7ème Rue). Un cinquième et dernier tour d'enchères démarre.

5ème TOUR D'ENCHERES

   Comme lors des tours d'enchères précédents, c'est le joueur qui a la meilleure combinaison avec ses quatre cartes ouvertes qui a la parole. Les joueurs peuvent checker, miser, suivre, relancer ou passer. Plusieurs éventualités peuvent alors se présenter :

• un joueur mise, plus ou moins gros, et le ou les autres joueurs qui étaient restés dans le coup jusqu'ici, passent. Le joueur qui a misé remporte le pot sans avoir à montrer ses cartes,
• check général de tous les joueurs, tout le monde reste dans le coup sans miser. Il va falloir comparer les combinaisons de chacun,
• un joueur mise et un ou plusieurs joueurs le suivent, c'est-à-dire qu'il(s) paye(nt) pour voir. Dans ce cas aussi il va falloir comparer les combinaisons de chacun,

Dans ces deux derniers cas, on procède à l'ultime étape, l'abattage.

L'ABATTAGE

   Quand toutes les enchères sont terminées, les joueurs doivent montrer leurs cartes sur la table au cours de l'abattage (Showdown). Le premier joueur à montrer ses cartes est le premier joueur à avoir ouvert les enchères, ou le premier joueur à avoir relancé l'ouverture d'un autre joueur. Si tous les joueurs ont checké, c'est le premier joueur à avoir parlé qui montre ses cartes en premier. Les joueurs suivants ne sont pas obligés de montrer leurs cartes si leur jeu n'est pas meilleur que le jeu des joueurs ayant montré leurs cartes avant eux. Celui qui remporte le pot est le détenteur de la meilleure combinaison de poker de 5 cartes constituée à partir des 7 cartes privées. S'il y a égalité entre deux joueurs, le pot est partagé en deux (split).

APRES

   Une fois que le vainqueur a récupéré ses jetons, on passe au coup suivant, et on recommence. Le nouveau donneur est le joueur situé à gauche du donneur précédant.